Articles

Un imam islamo Fasciste de Constantine affirme que Tamazight n’est pas une langue

Image
ALGÉRIE (Tamurt) – La haine et le racisme des algériens envers les kabyles prennent de l’ampleur. Un imam de Constantine a prêché en direct dans l’une des télévisions du régime un discours contre la langue Tamazight.

« L’arabe est la langue de Dieu. Elle est sacrée. C’est cette langue que nous devons tous promouvoir. Il n’est pas question de citer des dialectes comme Tamazight qui n’est même pas une langue », lâche l’imam sans ambages. Un discours de haine retransmis en direct par la télévision du pouvoir. Le comble, personne n’a dénoncé ces graves dérapages.

On ne peut comprendre par ce genre de prêches qui attisent le racisme et que le pouvoir déclare officiellement la guerre contre la langue Tamazight. Le régime Algérien joue la carte de la confrontation entre arabophones et Amazighophones. Une politique héritée du colonialisme Français.

Ravah Amokrane pour Tamurt

Le pouvoir veut exiger les caractères arabes pour l’enseignement de Tamazight

Image
TIZI WEZZU (Tamurt) – Le régime raciste d’Alger continue son massacre contre la langue kabyle. Des enseignants de Tamazight, des écoles primaires de Tizi Wezzu, dont deux ont contacté notre rédaction, ont été sollicités par la direction de l’éducation en vue d’assurer des cours de Tamazight avec des caractères arabes à partir de l’année scolaire 2019/2020.

La direction de l’éducation de Tizi Wezzu aurait promis des promotion à ses enseignants si jamais ils acceptent d’assurer des cours de Tamazight avec des caractères arabes. Une manœuvre qui atteste que non seulement le pouvoir Algérien refuse de généraliser l’enseignement de la langue Tamazight en Algérie mais, aussi, il veut la réduire à une langue secondaire et la massacrer même en Kabylie. Les enseignants appréhendés d’une manière officieuse par la direction de l’éducation de Tizi Wezzu ont refusé cette offre, mais d’autres pourront l’accepter à l’avenir.

« Certains enseignants utilisent même, d’une manière délibéré…

Rétrospective 2017 : Des prisonniers politiques Kabyles croupissent toujours dans les geôles de l’Algérie coloniale

Image
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD
COORDINATION UNIVERSITAIRE DE TIZI-WEZZU

Les Kabyles ciblés par le pouvoir mafieux d’Alger A la veille d’une nouvelle année qui se profile à l’horizon, nous observons une fois de trop l’atteinte algérienne à la liberté des citoyens Kabyles. En effet, après l’affaire du chrétien SLIMANE BOUHAFS, du blogueur MERZOUG TOUATI, du jeune MASSINISSA BENALIOUA dit LYES, voilà que l’injustice algérienne condamne encore un commerçant kabyle, MADJID AGGAD, qui n’a fait que montrer son attachement à la Kabylie, et son appartenance au mouvement souverainiste kabyle MAK-Anavad. Nous rappelons que : SLIMANE BOUHAFS, chrétien kabyle originaire de Sétif, a été arrêté en 2015 pour motif d’‘’atteinte au prophète et à l’islam’’ après une publication faite sur un réseau social (Facebook), il a été condamné à 5 ans de prison en première instance, puis à 3 ans de prison en deuxième instance, et a bénéficié d’un…

Yennayer 2018 : Elément d’une offensive contre le MAK

Image
ⴰⵏⴰⵠⴰⴷ  ⴰⵇⵠⴰⵢⵍⵉ  ⵓⵄⴺⵉⵍ
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
ANEΓLAF AMENZU
LE PREMIER MINISTRE

Fin novembre-début décembre 2017, le pouvoir colonial, basé à Alger, manœuvre pour désarçonner le MAK-Anavad et faire dégringoler la revendication d’indépendance de la Kabylie vers celle de la culture, de la langue et de l’identité. Bref, il rêve toujours de ramener le peuple kabyle aux luttes dépassées de 1980. Il cherche à réanimer l’illusion d’une algérianité qu’il lui refusera toujours tant que l’arabisation n’aura pas eu le dessus.
La naissance du MAK au Printemps noir (2001) a marqué une rupture avec la vision des années 80. La mise sur pied de l’Anavad (le Gouvernement provisoire kabyle en exil, le 01/06/2010), est, lui, un point de non-retour. Désormais, pour la Kabylie, il n’y a de salut que dans son indépendance.

Après avoir échoué maintes fois à déstabiliser, de l’intérieur, le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie…

Riposte de Madjid Boutemeur aux hostilités du régime colonial algérien, « une belle entreprise à ME NUIRE »

Image
KABYLIE (SIWEL) — Une belle entreprise à LUI NUIRE a bien été mise sur pied contre le favori de la réussite Madjid Boutemeur. Le pouvoir mafieux algérien a actionné ses sbires afin de  prendre contact avec tous les supérieurs hiérarchiques du professeur Madjid Boutemeur pour se plaindre ou proposer un accord pour lui nuire. Les criminels qui composent le régime colonial algérien sont aux abois. Leur manque d’état d’âme, de remords ou de problème de conscience a atteint son paroxysme. Le hasard n’existe pas. Le manque de scrupule les déroute, les estomaque et les abasourdit. Devenus, eux-mêmes, une proie de l’abîme qu’ils ont orchestré contre le peuple depuis 1962, ces pervers narcissiques essayent de détruire en reportant sur Madjid Boutemeur leurs propres turpitudes (égoïsme… et mensonge.)
« Une belle entreprise à ME NUIRE a bien été mise sur pied. Ils ont pris contact avec tous mes supérieurs hiérarchiques pour se plaindre ou proposer un accord pour me nuire. J’ai décidé…

Dda Mohand Larvi Tayev et son épouse maltraités à l’aéroport d’Alger

Image
ALGER (SIWEL) — Dda Mohand Larvi Tayev, professeur à l’université de Tizi-Ouzou et ancien président du MAK, a été retenu pendant deux longues heures à l’aéroport d’Alger par la police coloniale algérienne alors que, souffrant de plusieurs problèmes de santé, âgé de 70 ans, il devait se rendre en France pour se soigner.

« Ils nous ont maltraités ma femme et moi, ils nous ont retiré les passeports et nous ont laissés poiroter deux heures durant sans aucune explication avec une jouissance de sadiques, c’est du racisme antikabyle et ça commence à puer », a publié sur son compte Facebook ce grand militant de la cause kabyle. Avisé de cette situation, le président de l’Anavad, Mas Ferhat Mehenni, a condamné ces intimidations criminelles du colon algérien et a tenu a assurer son ami de toute sa solidarité. Siwel

Le MAK-Anavad appelle aux Marches de Yennayer 2968 pour l’indépendance de la Kabylie

Image
KABYLIE (SIWEL) — Le MAK-Anavad appelle à des marches simultanées le 12 janvier 2018 à partir de 11 heures, dans les trois plus grandes villes de Kabylie, Tizi Wezzu, Vgayet et Tuvirett.

Les traditionnelles marches de Yennayer que le mouvement souverainiste kabyle a instaurées depuis au moins 2008, auront ainsi lieu malgré les intimidations, les provocations et les arrestations commises par les forces de répression coloniales algériennes.

Le mot d’ordre de l’édition des marches de Yennayer 2968 sera l’affirmation du soutien du peuple kabyle à l’indépendance de la Kabylie après le Mémorandum pour son droit à l’autodétermination, déposé à l’ONU le 28 septembre dernier par le président Ferhat Mehenni.

Les marches seront retransmises en temps réel par l’agence Siwel grâce à son réseau de correspondants émaillant toute la Kabylie. Ceci, en plus de l’intérêt strictement médiatique, servira d’avertissement à la police coloniale algérienne en informant la communauté internationale con…