Articles

Les Kabyles tourneront leurs dos à l’hymne nationale algérien

Image
KABYLIE (Tamurt) – Comme d’habitude, les supporteurs kabyles qui se déplaceront à Alger demain pour soutenir la JSK en coupe d’Algérie, qui aura lieu au stade du 5 juillet à Alger, tourneront leur dos à l’hymne national du régime colonial algérien. Une façon pour eux de rappeler au pouvoir qu’ils ne sont pas Algériens et qu’ils rejettent ce régime raciste.

Les supporteurs kabyles ne rateront pas cette occasion, comme lors des précédentes coupes d’Algérie, pour exprimer à Alger leur volonté de vivre en tant que Peuple libre et indépendant. Un scénario cauchemardesque pour le régime d’Alger. « On est Kabyle, toutes, les voies pacifiques seront exploitées pour notre cause qui n’est autre que la libération de notre pays. Ce premier mai nous allons profiter de cette occasion en présence des hautes autorités algériennes pour leur démontrer qu’on est un peuple déterminé à arracher son indépendance », nous déclare un supporteurs de la JSK et militant de l’URK.

Ravah Amokrane pour …

Dans un article signé par un illustre inconnu : TSA dénigre Boualem Sansal

Image
ALGÉRIE (Tamurt) – Décidément, tout va bien en Algérie. Il n’y a plus personne à critiquer ou à vilipender et rien à dénoncer. Il ne reste qu’un écrivain qui s’appelle Boualem Sansal. Le meilleur et le plus courageux d’entre tous. Un auteur dont les romans sont, dans leur majorité, salués à l’unanimité par la critique littéraire des plus grands pays du monde. Il ne reste que Boaulem Sansal dont le dernier roman, « 2084, la fin du monde » a reçu le Grand prix du roman de l’Académie française. Il n’y a plus de dictateurs en Algérie, ni de corrompus encore moins d’islamistes fanatiques à critiquer. 
Il n’y a que Boualem Sansal. Un homme libre qui a choisi la manière la plus noble qui existe pour exprimer ses idées : la plume. Boualem Sansal ne fait qu’écrire. Il défend des opinions qui sont les siennes et qui sont, sans doute, partagées par d’autres citoyens du monde. Car au stade où en est la renommée qui est celle de Boualem Sansal, on est universel et on n’est plus otage…

Le ministre algérien de l’islam en mission de sensibilisation à Vgayet

Image
VGAYET (Tamurt) – Alors que la région Est de Vgayet est dépourvue de structures hospitalières en mesure de prendre en charge cette population qui représente un cinquième de celui de toute la région, synonyme d’absence de prise en charge réelle des malades, voilà qu’un investisseur de la localité d’Aokas n’a pas trouvé mieux que de décider de mettre son argent dans la  construction de mosquées alors qu’il aurait pu construire un grand hôpital pour toute cette région. 
Mais il a préféré agir autrement et choisir un autre créneau rapporteur au point de vue personnalité. Il est allé jusqu’à forcer la main, via ses relais, à Mohamed Aissa, le ministre des affaires religieuses, à programmer une visite du chantier de construction d’une mosquée dans sa commune natale, la station balnéaire d’Aokas en l’occurrence, lors de la visite officielle effectuée ce samedi 28 avril. En réalité,  cette visite à Vgayet a été programmée dans le cadre de la conférence nationale des cadres du se…

Remerciements de la Coordination régionale Ouest du MAK-Anavad

Image
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD
COORDINATION RÉGIONALE DE L’OUEST
Nous tenons à remercier l’ensemble des militantes et militants du MAK qui ont battu le macadam et à tous ceux et celles qui ont assuré un très bon déroulement de la marche du 20 avril 2018 pour l’indépendance de la Kabylie, avec une parfaite organisation en mettant en ordre et en sécurité une telle foule de kabyles amoureux et fidèles à leur patrie, la Kabylie. Nous tenons à remercier aussi et spécialement les marcheurs venus de loin, qui malgré les barrages des forces répressives coloniales algériennes qui ont été installés partout dans les quatre coins de la région, où des centaines de kabyles ont été kidnappés et séquestrés dans différents commissariats de police et brigades de gendarmerie, ceci, pour les empêcher de rejoindre la grandiose marche de Tizi-Wezzu, et qui ont été libérés tardivement dans la soirée. Un remerciement tout particulier pour tous les autres …

Hocine Azem enlevé par la police politique en Kabylie

Image
Hocine Azem lors de la marche du 20 avril 2018

KABYLIE (Tamurt) – Hocine Azem, militant et membre fondateur de l’URK et membre du Congrès Mondiale Amazigh a été enlevé aujour’dhui, samedi 21 avril, vers 19h20 à Iwadiyen, en Kabylie, par les services de sécurité en tenues civiles, selon des militant de l’URK de cette région qui ont pris attache avec notre rédaction.  Un ami à lui et sa femme , avec qui il était, sont aussi kidnappés par la police politique du régime colonial d’Alger. Personne ne sait ou ils sont embarqués. Les téléphones portables des trois militants kabyles sont fermés. Hocine Azem fait face à une terrible pression des services de sécurité ces derniers temps. Chaque semaine les services de sécurité l’embarque et le presse avec des questions sur ses activités politiques au sein de l’URK.  La police politique le surveille dans le moindre mouvement, pourtant ainsi atteinte à sa liberté de circulation et même à sa vie intime. Ravah Amokrane pour Tamurt

La rue appartient désormais aux indépendantistes : Le FFS et le RCD se conjuguent au passé en Kabylie

Image
KABYLIE (Tamurt) – La configuration politique a désormais complètement changé en Kabylie depuis la montée en flèche, et de manière fulgurante et impressionnante,  du courant indépendantiste. En effet, ce ne sont plus les partis du FFS et du RCD qui occupent la rue pendant les journées à fortes charges symboliques mais ce sont plutôt les mouvements indépendantistes comme nous avons eu à le vérifier et à le confirmer encore une fois en ce 20 avril 2018. Pourtant, tout a été mis en branle depuis plusieurs jours afin de barrer la route aux kabyles qui se battent pour leur indépendance pacifiquement. La police a été lancée aux trousses des militants indépendantistes. Même l’affichage a été interdit et ceux qui ont osé défier la peur ont été tout simplement arrêtés par la police. Aussi, il ne faut pas oublier que depuis quelques jours aussi, les relais du pouvoir, déguisés en opposants de service, sont sortis de leur silence et n’ont pas hésité à prendre pour cibles les mouvements indépendan…

Marche du 20 avril à Tizi Ouzou : Zedek Mouloud arrêté par la police

Image
TIZI OUZOU (Tamurt) – Dans la foulée des arrestations massives ayant visé les citoyens kabyles ayant pris part à la marche des indépendantistes qui a eu lieu, avec succès ce vendredi 20 avril 2018, dans la ville de Tizi Ouzou, le grand et talentueux chanteur Zedek Mouloud, digne héritier de Matoub Lounès, a été arrêté par la police de la ville de Tizi Ouzou pour avoir osé braver la peur et participer à ladite marche que le pouvoir algérien n’a pas pu réprimer compte tenu du nombre important des participants. Zedek Mouloud, une fois arrêté, a été conduit au siège de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou où il a subi un interrogatoire concernant ses convictions politiques et les raisons qui l’ont poussé à participer à la marche des indépendantistes. Après cet interrogatoire, Zedek Mouloud a été libéré sans avoir été maltraité, a-t-on appris d’une source proche de l’artiste. Ainsi, 38 ans après le printemps berbère de 1980, les libertés ne cessent de s’amenuiser en Algérie où l’on interdit à …