Arabie Saoudite : bref coup d’oeil sur le registre des fatwas

Bref coup d’œil sur quelques fatwas (décrets religieux) officielles, en vigueur en Arabie Saoudite qui ont été décrétées par le très respecté Conseil des Grands Savants religieux, nommés par le gouvernement [désormais, c’est le seul conseil  habilité à émettre des fatwas dans le royaume,Les fatwas, sont consultables en arabe et en anglais ICI.





FLEURS AUX MALADES:

”Cette pratique est inacceptable car elle génère du gaspillage d’argent à des fins non-utiles, en imitant les adversaires d’Allah dont c’est la coutume.”

CINÉMAS:

“Il n’est pas permis à un musulman de construire une salle de cinéma, ou de la gérer pour lui-même ou pour autrui, car le cinéma procure de l’amusement qui est interdit. Comme on peut le voir aujourd’hui à travers le monde, il montre des scènes obscènes et des images qui provoquent des désirs et promeuvent la luxure et l’immoralité. En outre, il favorise la mixité entre des femmes et des hommes qui ne sont pas Mahram (conjoint ou parents). “

PISCINES:

“Le mélange des garçons et des filles pendant l’étude est haram (interdit). La même chose s’applique à la douche et au bain tout nu (ou semi nu) dans une piscine, qu’ils soient jeunes ou vieux, parce que la conséquense de cela est la fitna (des troubles) , et parce qu’on voit les “awra” (les parties intimes du corps qui doit être couvertes en public) des autres, c’est aussi considéré comme une porte pour le mal et le diable.”

LES RELATIONS AVEC LES NON-MUSULMANS:

“Un musulman ne doit pas commencer à saluer des non-musulmans. Toutefois, lorsque les Juifs, Chrétiens, ou autres disent Salam (salutations), il faut répondre” Wa `Alaykum” (à vous de même) … C’est l’une des rares priorités que les non-musulmans ont sur les musulmans. Cela inclut également le droit d’être un bon voisin. Vous ne devez pas nuire à vos voisins non-musulmans. Vous devrez leur donner la charité s’ils sont dans le besoin. “
“Il n’est pas permis à un musulman de se rendre aux funérailles d’un kafir (mécréant), car cela est considéré comme un acte de loyauté à son égard, ce qui est haram (interdit). Cependant, consoler les proches est acceptable.”
“Les relations basées sur l’affection, l’amour mutuel et la fraternité entre un musulman et un kafir sont interdites. Cela pourrait transformer un musulman en kafir. Il n’ya rien de mal, toutefois, si la relation développée entre les musulmans et les Kafir ne dépasse pas la vente ou l’achat d’un bien ou d’accepter une invitation du Kafir si la nourriture est licite ou d’accepter un cadeau légal, à condition que ce cadeau ne nuise pas à la foi du musulman. “

Source : Bivouac-id

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine