Asia Bibi : une bonne et une mauvaise nouvelle

D’abord la bonne:  la demande de grâce présidentielle pour Asia bibi a été accordée. Merci au soutien international.
La mauvaise, c’est que des groupes fondamentalistes ont déja menacé de lui faire la peau  selon un schéma bien rodé (lire), à sa sortie de prison. 

Asia Bibi, première femme condamnée à la peine de mort sous le chef d’accusation d’insulte au Prophète de l’islam, a été grâciée par le président pakistanais Asif Ali Zardari, le 21 novembre. Asia Bibi, 37 ans et mère de cinq enfants, a passé une année et demie en prison. Elle n’a jamais été entendue par les tribunaux qui l’ont condamnée.
Avant d’être arrêtée par la police et poursuivie en justice pour “blasphème” conformément à la loi religieuse islamique, Asia Bibi - mère de 5 enfants- a été violée par ses accusateurs musulmans. C’est ce qu’elle a dit au gouverneur du Pendjab, Salman Taseer, qui lui a rendu visite en prison il y a deux jours.
Après leur conversation, le gouverneur a dit qu’Asia “a signé un appel à la clémence du président Ali Zardari” et elle a dit qu’elle confirme son histoire qu’elle racontera ” en personne au président.”
Asia dit qu’elle est innocente, mais des groupes de fondamentalistes islamiques ont déjà menacé de la tuer si elle était libérée (voir les antécédents

Source : Bivouac-id

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine