Insécurité en Kabylie : cri d’alarme des élus RCD

«Halte aux kidnappings», «Non à l’insécurité et à l’impunité» et «Où est l’Etat ?» Tels sont, entre autres, les principaux slogans brandis hier par les élus RCD qui ont tenu un rassemblement devant le siège de l’APC de Azazga, à 40 km à l’est de Tizi Ouzou.

Cette action de protestation a regroupé des présidents et membres des APC, des députés et des sénateurs ainsi que le P/APW et des élus à l’Assemblée de wilaya issus de la formation de Saïd Sadi. «Il y a des élus des autres partis qui ont pris part à ce rassemblement, ils sont venus de leur propre chef. Nous sommes la première force politique dans la région, cependant nous souhaitons voir les autres partis prendre leurs responsabilités devant la situation qui prévaut en Kabylie. Il y a des élus qui se font agresser. Il y a des entrepreneurs qui demeurent toujours la cible des kidnappeurs. C’est la terreur», a déclaré le sénateur Mohamed Ikherbane.
«Nous voulons tirer la sonnette d’alarme sur le climat d’insécurité qui règne en Kabylie où le citoyen est livré à lui-même», a ajouté Hamid Maâkni, président du bureau régional du RCD à Tizi Ouzou. Le président de l’APW a précisé également que les membres de l’Assemblée de wilaya se réuniront incessamment pour débattre de la question sécuritaire dans la région. «Ce n’est pas seulement l’élu qui est menacé, mais il y a aussi les investisseurs et les entrepreneurs», a précisé M. Belabbas, tout en rappelant le décès de l’entrepreneur Hand Slimana, blessé le 14 novembre dernier, lors d’une tentative de rapt à Aghribs, et qui a succombé deux jours plus tard à ses blessures.
Par ailleurs, dans une déclaration rendue publique, les élus du RCD exhortent les citoyens de la région à rester «mobilisés, unis, solidaires et vigilants pour faire barrage aux nombreuses tentatives de déstabilisation».
 
El Watan

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine