Pakistan : accusé de blasphème, innocenté, exécuté.

Un voisin malveillant vous accuse de blasphème, et vos chances de survie sont infimes si vous êtes chrétien au “pays des purs” (Paki-stan)Et même si par miracle les juges vous déclarent innocents, des milices d’encoranisés armés se chargeront de vous faire la peau.
En juillet dernier, deux frères chrétiens qui venaient d’être acquittés, étaient descendus par balles en sortant du tribunal par des hommes armés (lire). Aujourd’hui, ce nouveau cas en tous points similaire vient nous rappeller combien la vie des chrétiens est précaire dans ce pays, et  qu’Asia Bibi, cette chrétienne mère de 5 enfants qui risque la pendaison pour blasphème (lire), est et restera extrêmement menacée, même si elle était graciée.
 
Lahore - Un homme accusé de blasphème a été abattu près de son domicile dans la ville pakistanaise de Lahore peu après avoir été libéré sous caution par un tribunal, selon un rapport des médias. 
Imran Latif, 22 ans, a été accusé d’avoir brûlé des pages du Coran par une plainte enregistrée au poste de police de Sherakot à Lahore  et il a passé cinq mois en prison.
Libéré sous caution le 3 novembre, après que l’homme qui avait déposé la plainte pour blasphème ait déclaré au tribunal qu’il n’était plus sûr que Latif soit le coupable.
Latif a été abattu par des hommes armés près de son domicile le 11 novembre, mais ce n’est que plus tard que la police a appris qu’il avait été accusé de blasphème, indique le journal Express Tribune.
L’inspecteur Rafique Ahmed, qui enquête sur l’assassinat, a déclaré que la mort de Latif est probablement liée à l’affaire de blasphème. “Aucun musulman ne tolère qu’un homme commette des actes blasphématoires,” a-t-il dit.

Source : Indian Express Extrait traduit par bivouac-id.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine