PYRENEES-ORIENTALES : Mystérieuse découverte de deux corps «emballés» entre Millas et Corneilla







La découverte a été faite hier matin en bordure de la Têt, sur un territoire allant de Millas à Corneilla-la-Rivière. Les corps étaient enroulés dans des tapis orientaux entrourés de film plastique noir et une douille de 7.65 a été retrouvée à proximité de chaque cadavre. De nombreuses zones d'ombre demeurent.

La terrible découverte faite hier matin dans les champs en bordure de la Têt rassemble tous les éléments   de l'exécution criminelle. Des corps, retrouvés enroulés dans des tapis orientaux lesquels étaient emballés dans plusieurs couches de plastique. La présence auprès de chacun d'eux d'une douille éjectée, placée en évidence. Et puis, le mystère qui entoure cette macabre affaire…

A commencer par les conditions dans lesquelles les victimes ont été retrouvées. D'après les premiers éléments, il semblerait que les corps aient été découverts par deux
personnes différentes, pratiquement au même moment hier matin. A trois kilomètres de distance, un agriculteur se rendant sur un terrain lui appartenant, puis un chasseur, auraient donné l'alerte auprès des services de gendarmerie. Déclenchant un important déploiement de forces de l'ordre sur l'ensemble du secteur. 

Rapidement, la compagnie de Perpignan, appuyée par les brigades de l'ensemble du territoire, s'est mobilisée dès la fin de matinée pour procéder aux constatations d'usage, en présence du Parquet. Les militaires ont ensuite reçu le renfort de la Section de recherches de la gendarmerie de Montpellier, à qui l'enquête a été confiée. Jusqu'au milieu de l'après-midi, tandis que les techniciens en identification criminelle s'affairaient autour des lieux des découvertes, les gendarmes ont ratissé la végétation le long de la traverse reliant Millas à Corneilla, à la recherche d'indices éventuels.   

Des douilles mais pas de trace d'impact
Car il est très vite apparu aux enquêteurs que leur tâche serait difficile. Les deux victimes, un homme qui pourrait être âgé d'une quarantaine d'années et un autre d'une soixantaine, sont visiblement décédées depuis près de 15 jours. Mais en raison de l'état dans lequel ils ont été découverts, la date de la mort ne pourra être confirmée qu'après les autopsies qui ont été ordonnées. Enfin, la médecine devra lever le mystère entourant les causes de leur décès. Car un premier examen sommaire a permis d'établir que les corps de deux hommes ne portaien   t a priori aucune trace d'impact.   Ce qui n'est pas sans soulever de nombreuses questions. 

Car si les deux hommes n'ont pas été abattus, pourquoi avoir diposé dans leur ' linceul ' de plastique une douille de 7.65 ? Est-ce une mise en scène ? S'agit-il d'un avertissement ? Pour l'heure, la seule chose dont soient sûrs les enquêteurs, c'est que la piste criminelle est établie, quelles que soient les causes de la mort.   « Il est évident qu'il s'agit d'un geste criminel parce que les personnes sont 'emballées' et de la même façon. A trois kilomètres de distance » a détaillé le procureur adjoint, Xavier Bonhomme. Les analyses demandées devront également lever le mystère de l'identité des deux victimes, pour l'heure toujours inconnue. Car d'après nos informations, aucun signalement de disparition dans le département ne semble correspondre à ces découvertes…


Source: L'indépendant

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine