Tizi ouzou coupé du reste du monde depuis jeudi

Encore une fois l’état algérien se sert de la propagande terroriste afin de bloqué et handicapé la région de Kabylie, cette fois les habitants reste sans communication depuis quelques jours suite aux coupeur de ligne téléphonique et qui dit téléphone dit aussi internet tout ca au nom d’une guerre contre un terrorisme inventé par l’état afin de diaboliser la Région .
«  Aucune couverture réseau  ». Le message s’affiche chaque fois qu’on essaie de passer un appel sur le téléphone portable. Depuis jeudi, le réseau des trois opérateurs de téléphonie mobile est brouillé pour cause de ratissage dans les maquis de Sidi Ali Bounab, à l’ouest de Tizi Ouzou. C’est la première fois que les autorités brouillent ainsi le réseau téléphonique pour permettre aux services de sécurité de mener à bien leur opération que l’on juge d’envergure au vu des moyens déployés. Mais, comment la population a-t-elle pris la chose ? « On fait avec  », affirme la majorité des gens concernés. Même si beaucoup comprennent les motivations des autorités, ils reprochent cependant à ces dernières leur manque d’empressement à communiquer sur le sujet.
Interrogés à ce propos, certains n’ont pas caché leur colère. « Ceux qui nous ont privés de téléphone ne savent pas qu’ils ont causé des désagréments à plus d’un », fulmine un jeune rencontré dans un café de la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou. Selon notre interlocuteur, beaucoup de personnes travaillent en effet avec leur seul téléphone portable. « C’est mon cas, toutes ces journées sans téléphone sont synonymes de pertes sèches pour moi », avoue-t-il. Ainsi, des rendez-vous sont ratés, des projets sont gelés, tout le monde semble suspendu au rétablissement du réseau, chaque soir pour quelques heures seulement.
Au niveau des trois opérateurs téléphoniques, c’est le silence radio. Les employés sont incapables de s’avancer sur le sujet. "La coupure concerne les trois wilayas de Tizi Ouzou, Bouira et Boumerdès, où l’armée a mobilisé ses troupes pour traquer les groupes terroristes", se contente de dire un agent. Une coupure qui cause également un manque à gagner pour ces opérateurs. De même, les centres d’appel, dont l’activité est liée à l’usage de la téléphonie mobile sont restés inopérants depuis jeudi. Impossible de les joindre.
Par ailleurs, des évènements familiaux, fêtes ou enterrements, sont organisés en l’absence de beaucoup de membres des familles qui n’ont pas pu être prévenus. Les citoyens sont ainsi à l’affût de la moindre information sur le sujet. Certains ne se sont pas rendus compte que le réseau est coupé pour des raisons sécuritaires, d’autant plus que c’est la première fois que cela se produit. Dans la rue, les commentaires vont bon train. Une rumeur sur le rétablissement du réseau aux alentours des sièges des services de sécurité a vite fait le tour de la ville de Tizi Ouzou. C’est ainsi qu’on voit des citoyens, portables collés à l’oreille dans les parages des structures de sécurité. Des scènes qui ont inspiré ce commentaire à un homme d’un certain âge : "on dirait un vaste kiosque multiservices en plein air".
Au final, les usagers du téléphone mobile sont donc contraints de prendre leur mal en patience et d’attendre que le réseau soit rétabli. Cela ne devrait pas intervenir avant la fin de l’opération de ratissage.
par : imene brahimi

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine