Belkhadem et le mensonge perpétuel du pouvoir Algerien

Au lendemain du procès des trois chrétiens à « Larbaâ Nath Irathen » condamné à 2 mois de prison avec sursis pour le chef d’inculpation est « l’ouverture de lieu de culte sans autorisation de la Commission nationale des cultes autre que musulman ». Monsieur Belkhadem a fait une sortie médiatique digne de l’état Algérien.


Dans un entretien accordée à l’agence APS, ce dernier déclare « en Algérie la liberté religieuse est la même pour les musulmans ainsi que les chrétiens », cette déclaration vient a la suite de la réouverture de la basilique Notre-Dame d’Afrique au même temps à quelques kilomètres d’Alger.

Belkhadem rajoute toutes les parties sont tenues de respecter les lois et la législation relative à la pratique religieuse", se référant à la nécessité pour les chrétiens et musulmans d’obtenir une autorisation pour créer une association religieuse ou construire une mosquée. hors en Algérie les seuls concernées par cette loi ce sont bien les Chrétiens qui sont persécuté chaque jour et on cesse d’entendre des fermetures d’églises et des procès a l’encontre des Chrétiens ,

Mais le ministre a oublier de nous souligné que pendant ce temps les rue sont remplis d’islamiste qui prêche les mosquées salafistes intégriste naissent chaque jours et cela se passe sous les yeux des pouvoir publique qui les finances et il veux nous faire croire a une législation qui doit être appliquée par tous comme quoi l’état Algérien respect les lois et les droits humains , et il affirme que le problème résidait dans la question de l’évangélisation clandestine rejetée et désavouée même par le Vatican.

Enfin Dans tout cela monsieur Belkhadem a oublier de souligné qu’en Algérie les droits sont bafoues et inexistants , que le seul combat que l’état arabo-islamique mène c’est le même depuis l’indépendance c’est un combat afin de braiser la Kabylie et les kabyles.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine