Kabylie : Soutien des étudiants au RCD

Un comité estudiantin a été mis en place à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou pour apporter son soutien à la marche à laquelle a appelé Saïd Sadi, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).


Ainsi, le comité a exhorté, à travers une déclaration rendue publique hier, l’ensemble de la communauté universitaire à se joindre à la marche, le 22 janvier à 11h, qui s’ébranlera de la place 1er Mai vers le siège de l’Assemblée populaire nationale (APN). « Notre devoir, en tant que jeunes étudiants, est d’honorer le combat pour lequel les meilleurs enfants du pays ont donné leur vie. Nous n’avons pas le droit à la résignation dans cette terre qui a enfanté les Abane, Ben M’hidi, Amirouche, Krim… », écrivent les étudiants dans le document. Revenant aux événements qui ont déferlé dans le pays, les étudiants déclarent : « L’expression violente de notre jeunesse dans les différentes régions du pays n’est que le résultat d’un demi-siècle d’autoritarisme, d’oppression et de mépris (…).

Depuis l’indépendance, le régime algérien, obsédé par son maintien au pouvoir, n’a eu pour objectif que le détournement des richesses nationales », lit-on dans le document. Par ailleurs, le comité estudiantin n’a pas caché son admiration devant « la dynamique » enclenchée par la jeunesse tunisienne pour changer le régime politique de leur pays. Les étudiants soulignent que le cas de la Tunisie « montre irréfutablement que la tyrannie n’est jamais pérenne ». Et d’ajouter : « L’impressionnante mobilisation du peuple tunisien doit inspirer et motiver tous les patriotes de l’Afrique du nord qui luttent pour le renouveau démocratique et l’Etat de droit dans nos pays respectifs. » Bien qu’interdite par le pouvoir, la marche du 22 janvier a été maintenue par son initiateur, le président du RCD, bravant l’interdit qui frappe les manifestations dans la capitale.

par Nordine Douici

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine