Al Qaïda au Yémen met en ligne le 2ème numéro de sa cyber-revue en anglais

Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a mis en ligne lundi le deuxième numéro de sa cyber-revue « Inspire », rédigée en anglais, destinée à encourager les musulmans anglophones à rejoindre le mouvement jihadiste international.
Sur 74 pages, agrémentées de nombreuses photos et illustrations, la revue, signée par Al-Malahem Media, branche « communication » d’Aqpa, présente de façon moderne et attractive des témoignages comme « Ma vie dans le jihad », des exégèses du Coran, des conseils pratiques pour monter des attentats ou des interviews de jihadistes américains.

En page 45, Samir Khan, un américain d’origine saoudienne ayant vécu à New York et en Caroline du Nord avant de rejoindre les rangs d’Aqpa au Yémen, raconte sa trajectoire, sous le titre « Je suis fier d’être un traître à l’Amérique ».
Les services américains estiment que Samir Khan, qui animait des sites jihadistes depuis le sous-sol de la maison familiale aux Etats-Unis avant de partir pour le Yémen, est l’un des animateurs principaux d’Inspire, qui a été mis en ligne pour la première fois en juillet.
Ce numéro, daté « d’automne 1431/2010″, comprend également des photos des combats dans la province yéménite d’Abyan, avec de nombreux clichés de soldats yéménites tués, une interview d’Abou Soufiane al-Azdi, un saoudien devenu l’un des chefs d’Aqpa après avoir passé près de six ans prisonnier sur la base américaine de Guantanamo à Cuba et des analyses de textes religieux par l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi.
« Je suis aussi fier d’être un traître à l’Amérique que je suis fier d’être un musulman », affirme Samir Khan. « Je profite de cette occasion pour réitérer mon serment d’allégeance au féroce lion, au champion du jihad, à l’humble serviteur de Dieu, mon bien-aimé cheikh Ousama ben Laden, qu’Allah le protège. Il est celui qui a fait vaciller les trônes des tyrans dans le monde entier ».
Dans un inquiétant article intitulé « L’ultime tondeuse », un certain Yahya Ibrahim donne « à nos lecteurs un conseil pour mener leur jihad individuel ».
Il préconise de se servir d’un gros 4×4 équipé de lames d’acier soudées à l’avant comme d’une arme pour foncer dans des foules de piétons « dans des pays comme Israël, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, l’Australie, la France, l’Allemagne, le Danemark, la Hollande et tous les pays dont le gouvernement et l’opinion publique soutiennent l’occupation israélienne de la Palestine ».
« Si vous pouvez avoir des armes à feu, emportez-les pour terminer l’opération » poursuit le texte, illustré d’une photo publicitaire d’un énorme pick-up Ford. « Car après une telle attaque, il sera très difficile de s’en sortir. Considérez cela comme une opération-martyr ».
A la fin, sous le chapitre « Comment nous contacter », les auteurs donnent plusieurs adresse de courriels, du genre « inspire1magazine@hotmail.com », en « recommandant fortement » l’utilisation d’un programme de cryptage (dont le mode d’emploi est fourni) « afin d’éviter d’être détectés par les services de renseignements ».
Afp

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine