Kadhafi fait un tabac sur YouTube grâce à un spot musical israélien

JERUSALEM — Un spot musical israélien incorporant des extraits d'un discours enflammé la semaine dernière du numéro un libyen Mouammar Kadhafi se taille un franc succès sur YouTube.
Intitulé "Zenga, zenga", d'après l'extrait du discours où le colonel Kadhafi, confronté à une rébellion sans précédant, menace de purger son pays "allée par allée", le clip avait déjà été visionné plus de 400.000 fois dimanche après-midi sur le site de partage de vidéo.
Ce clip, qui mixe les paroles vengeresses du colonel Kadhafi sur un air très rythmé et accompagne l'image du discours du "Guide de la révolution" de deux incrustations d'une danseuse assez dévêtue, a été réalisé par un musicien israélien, Noy Alooshe.
Une version sans la danseuse a également été proposée, mais celle-ci n'avait été visionnée que 51.000 fois dimanche après-midi.
"J'ai reçu énormément de soutien de gens du monde arabe qui ignoraient mon identité et m'ont affirmé que ce mixage était devenu une sorte d'hymne de ralliement des contestaires", a affirmé le musicien à l'AFP.
"Un internaute a même écrit que quand Kadhafi tomberait, ils danseraient sur mon mixage dans les rues de Tripoli, ce qui serait vraiment génial", a-t-il ajouté.
D'origine tunisienne, Noy Aloshe, 31 ans, dirige le groupe musical de Tel-Aviv "Hovevei Tzion", célèbre en Israël pour son tube "Rotsé Banot" (Je veux des filles).
Par AFP

La Vidéo 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine