Une Saoudienne arrêtée pour avoir pris le volant

Manal al-Sharif, une Saoudienne de 32 ans, a été arrêtée dimanche pour avoir bravé l’interdiction faite aux femmes du pays de conduire une voiture. Vendredi dernier, elle avait publié sur Internet une vidéo la montrant au volant dans les rues de la ville de Khobar dans l’Est du pays.
Cette consultante en sécurité informatique a appris à conduire aux Etats-Unis. Elle est à l’initiative d’une campagne lancée sur les réseaux sociaux appelant les Saoudiennes à prendre le volant le 17 juin prochain. Un mouvement baptisé « Women 2 drive » qui insiste notamment sur le fait qu’aucune loi n’interdit formellement aux femmes de conduire même si les autorités ne leur délivre pas de permis.
La page Facebook de cette campagne, qui comptait près de 12 000 membres, a été désactivée au lendemain de l’arrestation de Manal al-Sharif. Et tandis que des cyberactivistes se mobilisent pour demander sa libération, son combat pour le droit de conduire continue d’être relayé sur le Net.
D’autres pages de remplacement comme celle-ci ont rapidement été créées et les vidéos de Saoudiennes au volant se sont multipliées ces derniers jours sur les sites de partage. Objectif : encourager davantage de femmes à se battre pour le droit de conduire.
Cette vidéoblogueuse d’origine française affirme ainsi avoir pris le volant pendant plusieurs mois en espérant ne pas croiser la route d’un policier. Elle vit seule à Jeddah avec ses enfants et ne peut se permettre de payer le taxi tous les jours pour les amener à l’école ou pour faire ses courses. Pour elle, conduire est donc avant tout une nécessité quotidienne.
par France24

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine