Souamaâ (Tizi Ouzou) : La victime de la bavure militaire inhumée

 
Des milliers de personnes ont accompagné, ce samedi, 25 juin, Mustapha Dial, victime de la bavure militaire de jeudi dernier, à Azazga, à sa dernière demeure,   au village Oumaden, dans la commune de Souamaâ, daïra de Mekla, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.

Lors de l’enterrement,  on a remarqué la présence du chef de cabinet du wali de Tizi Ouzou, le président de l’APW et plusieurs élus locaux de la région. « Je suis venu présenter à la famille du défunt  les condoléances de l’Etat. Je la rassure aussi que les responsables de ce malheureux incident seront jugés », a  déclaré le chef de cabinet du wali.

Notons aussi que vendredi, durant la soirée, une délégation composée du wali, le chef du secteur militaire,  le commandant  du groupement de la gendarmerie nationale et le chef de sureté de wilaya,  s’est déplacée à la maison du défunt.
Une réunion du comité de village  Oumaden est prévue pour cet après midi, à 17 heures, pour décider, selon les citoyens de cette localité,  « des  actions à entreprendre pour demander que la justice soit faite sur cette bavure qui a couté la vie à  Mustapha Dial ». Par ailleurs, la grève à la quelle ont appelé les comités de village d’Azazga a été massivement suivie aujourd’hui
 
Hafid Azzouzi

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine