Un autre crime d’Etat en Kabylie


La Kabylie vient encore une fois d’être le théâtre d’une opération militaire sanglante. Une fois de plus des victimes innocentes tombent sous les balles du système dans une conjoncture politique particulièrement sensible. Le RCD s’associe aux douleurs des familles des victimes, se tient à leur côté et exige à ce que justice soit rendue.

Cette agression criminelle marque un palier supplémentaire dans le funeste rituel des attaques menées contre la Kabylie.

A l’insécurité chronique entretenue par les kidnappings, les attaques terroristes et le banditisme vient de s’ajouter des exactions militaires d’une exceptionnelle gravité. Des soldats s’en sont pris, sitôt l’attaque terroriste dont ils ont été la cible jeudi à 13h 30 aux alentours de l’hôpital d’Azazga, aux habitants des maisons limitrophes du lieu de l’embuscade.



Des actes dignes de l’époque coloniale ont été commis envers des citoyens désarmés.

Selon des témoignages de victimes, les militaires ont assassiné à bout portant un jeune homme et en ont mitraillé un autre, le blessant gravement. D’autres soldats sont rentrés dans les maisons et ont lâché des rafales vers des chambres. Les familles font état d’actes de pillage et d’extorsions. Plusieurs citoyens dont les commerçants ont été délestés de leur argent. Violant les franchises hospitalières, les militaires ont brutalisé médecins et patients et saisi plusieurs téléphones portables à l’intérieur même de l’hôpital, privant le personnels de tout contact avec l’extérieur.

Ce énième dépassement est le résultat de l’antikabylisme entretenu et de la stratégie de pourrissement menée sur la Kabylie.

Le RCD pose la question de savoir à qui profite ce carnage.
Qui a intérêt à embraser la Kabylie en ce moment précis ?

Cet acte rappelle étrangement l’assassinat commis sur un jeune lycéen par un gendarme à l’intérieur d’une brigade en 2001. Sauf que cette fois, il sera difficile d’invoquer l’erreur ou la maladresse d’un homme.

Il y a longtemps que le RCD, à l’instar de nombreux acteurs et observateurs de la vie nationale, a appelé à la vigilance pour déjouer les scénarii qui travaillent méthodiquement à la déstabilisation de la Kabylie pour y semer la mort à chaque fois que le système est face à une impasse.


Le RCD


Alger, le 24 juin 2011

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine