Articles

Affichage des articles du janvier, 2012

Moines de Tibhirine : Le juge Trévidic veut exhumer et autopsier les crânes en Algérie

Image
Le juge français Marc Trévidic, chargé de l’enquête sur la mort des sept moines de Tibhirine, veut se rendre en Algérie pour exhumer et autopsier les crânes des sept religieux tués en 1996, leurs corps n'ayant jamais été retrouvés, selon une information de l’hebdomadaire Marianne à paraître samedi 28 janvier et confirmée par une source proche du dossier. Selon la thèse officielle, les sept moines ont été enlevés et tués par le GIA.
Le juge Trévidic a adressé une commission rogatoire internationale à l'Algérie, rédigée le 16 décembre dernier et traduite en arabe, précisant sa demande d'autopsie et la vingtaine de témoins qu'il souhaite entendre sur place, précise l'hebdomadaire.

Le guinéen Ibrahim Avi Be’eri : « Mon rêve est de contribuer autant que je peux pour Israël »

Image
Les gens qui sont sans arrêt en première ligne dans la défense de la liberté et de la dignité de l’être humain savent bien que les Israéliens ne sont pas d’horribles racistes. Israël , qui possède une véritable démocratie et une société multiculturelle, est la plus belle réussite pour des milliers d’africains qui cherchent une vie meilleure dans ce pays.

L’histoire de la vie d’Avi Be’eri aurait pu facilement devenir un feuilleton à succès. Cela a commencé avec la mort de ses parents en Guinée, puis c’est poursuivi avec sa vente en tant qu’esclave et aujourd’hui, son insertion dans l’armée israélienne où il est fier de défendre l’état qui l’a sauvé.

[Video] Tunisie : l’assaut des barbus

Ce reportage montre ce qu’une poignée d’islamistes bien organisés sont capables de faire face à une majorité laïque non-organisée (à l’université de Tunis par exemple). Un reportage à regarder en gardant toutefois à l’esprit qu’une large majorité des tunisiens ont librement voté pour le parti islamiste Ennahda.
durée - 17 minutes environ

Décès de Chérif Kheddam, monument de la chanson kabyle

Image
C’est un monument de la chanson Kabyle qui s’en va. Le chanteur et compositeur kabyle, Chérif Kheddam, est décédé lundi 23 janvier vers midi dans un hôpital parisien où il se faisait soigner pour une insuffisance rénale. Poète et musicien de talent, Chérif Kheddam a formé plusieurs générations de chanteurs kabyles.
La mort dans l’exil. Le chanteur et compositeur Chérif Kheddam est décédé à l’âge de 85 ans. Installé en France depuis plusieurs années, le défunt souffrait d’une insuffisance rénale. Né en  1927, dans le village  Taddert Boumessaoud (Aïn El Hammam, ex-Michelet), l’artiste était un monument de la chanson kabyle.