La France expulse un Algérien soupçonné de recruter pour le jihad en Syrie

A Reyhanlı, à la frontière entre la Turquie et la Syrie, les candidats au jihad peuvent trouver tout le matériel nécessaire pour combattre.


Un Algérien de 37 ans, soupçonné de recruter des Français pour mener le jihad en Syrie, a été expulsé jeudi 1er mai. L'expulsion immédiate de ressortissants étrangers impliqués dans les filières jihadistes est l'une des mesures du plan anti-jihad présenté le 23 avril en Conseil des ministres.
Le suspect connaissait deux hommes, habitant comme lui en Savoie, qui avaient été condamnés en février 2011 à trois ans de prison pour avoir organisé l'envoi de jihadistes en Afghanistan, a détaillé une source proche du dossier. Francetv info revient sur ce que l'on sait de cette expulsion.

Qui est l'homme expulsé ?

Arrivé en 1980 en France, à l'âge de 2 ans, il était titulaire d'une carte de séjour. Il vivait chez ses parents à Albertville (Savoie), toujours selon cette source.
Selon le ministère de l'Intérieur, il est lié à des "membres de la mouvance islamiste radicale qui ont été impliqués dans le recrutement d'individus pour intégrer des filières jihadistes à destination de l'Afghanistan et de la Syrie". Il avait quitté la France en février pour se rendre en Turquie, porte d'entrée habituelle des Européens voulant aller faire la guerre en Syrie. 
"Il était normal. Il était en formation maçonnerie", explique un proche, qui se présente comme son cousin, quand il le croisait il y a "trois-quatre mois" en ville. "J'ai été étonné de le savoir parti pour la Syrie et depuis je n'ai plus eu de nouvelles de lui", a-t-il ajouté, en précisant que son cousin avait une épouse et une petite fille en Algérie.

Comment a-t-il été arrêté ?

"Il a été interpellé mi-mars, alors qu'il tentait d'entrer illégalement en Syrie dans un [car]convoyant des jihadistes pour se rendre dans la région d'Alep. Cinq de ses proches, des hommes originaires d'Albertville comme lui, ont été arrêtés et expulsés, eux, dans la foulée vers la France", a expliqué une source proche de l'enquête. L'Algérien a été renvoyé par les autorités turques mercredi soir à Lyon et expulsé immédiatement jeudi matin vers son pays natal.

Combien de Français combattent en Syrie ?

Actuellement, 285 Français sont engagés dans le conflit en Syrie, 120 sont en transit vers ce pays et 25 ont été tués lors des combats, selon les chiffres rendus publics par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.
C'est la première expulsion immédiate de ressortissant étranger impliqué dans les filières jihadistes, une mesure qui figure dans le plan anti-jihad présenté la semaine dernière. Cette expulsion "souligne la pertinence et l'efficacité des mesures décidées par le gouvernement", qui "seront appliquées avec une totale fermeté", affirme le communiqué du ministère de l'Intérieur.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine