Le dieu est kabyle ! Aussi '

Pour ceux qui sont nés après les deux printemps. Ceux qui entendent souvent parler de quatre-vingts, et n’ont pas vécu deux mille un. Pour ceux qui ne comprennent rien comme moi, ou ceux qui ont peur d’avoir trop de choix.

En vérité je vous le dis mes amis…

La terre a toujours tourné en rond. Mais rien d’autre sur cette terre ronde ne tourne en rond. Les religieux se sont toujours parlés en se massacrant. Et aujourd’hui, ils deviennent tous des charlatans. Leur pièce théâtrale vire au cauchemar. Mais nous ne sommes pour rien dans cette bagarre.
Ils viennent nous expliquer les œuvres divines mais, ce sont eux les auteurs de ces doctrines. Ils savent que les hommes sont fragiles à ces toxines. En les avalants, ils deviennent des dobermans. Ils arrachent le cœur des fœtus dans le ventre des femmes. Ils enterrent les enfants vivants, à la fleur de l’âge. Et vendent leurs mères sur les marchés et dans les cages.


Jadis, on voyait tout cela de loin. Mais aujourd’hui, ils sont installés dans nos petits recoins. Ils décrètent l’arabe, langue officiel du paradis de dieu. La nôtre est celle de l’enfer et de l’anti-dieu. Ils veulent appliquer leur constitution sans la discuter avec nous. Ils veulent prendre les rênes. Diriger la terre sur une autre orbite. Et nous faire descendre à la prochaine gare. La vie pour nous est un voyage agréable, mais pour eux, la vie n’est que la destination finale. Ils nous promettent l’enfer ici et là-bas. Ici ça commence déjà. Des mosquées plus hautes que nos montagnes. Des barbes qui avalent même les gros peignes. Des voiles qui cachent nos belles femmes, elles qui étaient autrefois des reines. Des esclaves à cause d’eux, elles deviennent.

Nous ne figurons sur aucun de leurs registres. Mais nous nous ne descendrons jamais de la terre de nos ancêtres. Musulmans nous deviendrons, chrétiens peut être ou juifs, pourquoi pas bouddhistes, athées ou agnostiques. Ou bien, essayons tous les mélanges qui nous conviennent. Un verre de saint augustin par exemple, entre « el maghrev d’el aicha » ne gênera pas le bouddha. Si nous trouvons qu’il y’a trop de choix, jetons un dé à chaque fois, nous finirons par trouver la bonne foi. Ne craignez rien, dieu ne joue pas aux dés, mais les hommes si. N’oubliez pas « anzar » notre dieu de la pluie après chaque « salate el istiskaa ». Ils n’y sont pour rien mais ils seront associés au moins.

Devenez ce que vous voulez mes amis. Mais restez Kabyles.

Si vous restez Kabyles, vous serez des musulmans qui ne tuent point. Vos femmes ne se cacheront pas dans le foin et vous serez pour vos enfants de bons témoins.
Si vous restez Kabyles, vous serez de bons chrétiens. Vous signerez vos nouveaux nés à la croix. Vous déposerez vos pères à la mosquée avant de partir à l’église du coin.
Si vous restez Kabyles, vous serez de bons juifs, toujours vifs dans vos affaires. Concernant le conflit en Palestine, vous opterez pour le partage des terres.

Si vous restez Kabyles, vous serez des bouddhistes par nature, sans vous isoler dans les grottes des ait ouasif. Vous serez des Athées, et vous remercierez dieu pour ça. Ou des agnostiques en vous demandant ce que faisait dieu avant tout ça.

Le kabyle mes amis n’est pas qu’une langue, une terre ou une culture, c’est une vie , une philosophie de vie et un mode de vie. Vos mères vous le diront mieux que les meilleurs de ces chacals. Elles vous diront, ce que Confucius a dit, des milliers d’années avant eux. Ne jamais faire à l’autre ce que nous n’aimerions pas qu’on nous fasse.

Alors restez Kabyles, et vous serez des hommes libres et heureux mes amis.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine