Anonymous compte révéler l’identité de 1 000 membres du Ku Klux Klan

Ku Klux Klan ( Alex Wong/AFP ) 



Le collectif de hackers a déclaré la guerre au groupe de la "suprématie blanche"

Les hackers du collectif Anonymous ont juré de divulguer les noms de près d’un millier de membres du Ku Klux Klan (KKK), contre qui le groupe est en guerre, a rapporté The Guardian.
"Nous avons eu accès au compte Twitter d’un membre du KKK. Grâce aux informations obtenues, nous allons révéler l’identité d’environ 1 000 membres de Klan", a tweeté un des comptes d'Anonymous, le 23 octobre.

Les révélations du collectif de hackers doivent coïncider avec l’anniversaire de l’entrée en cyberguerre d’Anonymous contre le Ku Klux Klan, commencée en novembre 2014, suite à la décision d’un grand jury du Missouri de ne pas inculper Darren Wilson, le policier blanc qui avait abattu Michael Brown, un jeune Noir non armé, trois mois auparavant.


En Novembre 2014, une branche locale KKK du Missouri avait distribué des tracts menaçant pendant les émeutes de Ferguson, au cours desquelles le groupuscule raciste et xénophobe avait appelé à s'en prendre physiquement aux manifestants, en majorité noirs, et les avertissait qu'ils avaient "réveillé un géant endormi".
En réponse, Anonymous avait déclaré la guerre au groupe de la suprématie blanche.

“Après avoir observé de près beaucoup d’entre vous, nous sommes convaincus que rendre votre organisation plus transparente est une action juste. (…) Vous continuez à menacer les gens, les journalistes qui dénoncent vos comportements. Vos intimidations ne peuvent plus être tolérées”, a déclaré le collectif dans un communiqué de presse.

"Ku Klux Klan, nous ne cessons de vous observer, nous savons qui vous êtes", a ajouté Anonymous dans le communiqué.
Aucune identité n’a pour l’instant été révélée par Anonymous, mais la liste devrait compter des membres de la police, politiciens, fonctionnaires ou représentants du gouvernement, comme le suggère un sondage en forme de teasing publié vendredi 30 octobre sur twitter.

Fondé après la guerre civile, le Ku Klux Klan est considéré comme le plus ancien groupe de haine de l'Amérique par le Southern Poverty Law Center (SPLC). À son apogée dans les années 1920, il comptait près de quatre millions de membres. Aujourd'hui son adhésion est estimé entre 5.000 et 8.000.

Source: I24News


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine