Ouyahia se déchaine contre Ferhat Mehheni



ALGER (Tamurt) – Le Kabyle le plus voué au service des ennemis de la Kabylie, Ahmed Ouyahia en l’occurrence, a osé s’en prendre à l’un des fils les plus valeureux de la Kabylie, Mas Ferhat Mehheni, président du Gouvernement provisoire kabyle en exile et fondateur du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie.


« 99% des Algériens sont fidèles au message du 1er Novembre à l’exception d’une minorité. C’est le cas malheureusement de ce fils de chahid qui va chez les juifs pour vendre le pays », déclara celui que Matoub Lounès avait traité de traître. Ouyahia parle d’une majorité d’Algériens continuant à faire croire que les Kabyles sont algériens. « L’objectif dépasse l’autonomie de la Kabylie, mais s’inscrit dans le cadre d’un projet visant la destruction de l’Algérie », une phrase dont laquelle Ouyahia  avoue au moins que l’autonomie est un objectif et non une atteinte à l’unité de sa nation, en d’autres termes l’option d’un statut particulier pour la Kabylie est inéluctable. 


Là Ouyahia lâche du lest sans faire attention, ce qui démontre ses limites en politiques contrairement à ce qu’on veut faire croire en lui prêtant des merites qu’il ne possède pas.

Pour la visite du président Ferhat Mehenni et de Lyazid Abid en Israël, Ouyahia confond d’abord entre Israël et juifs. Une autre erreur.  On se demande pourquoi Ouyahia n’a pas critiqué de cette manière Khalida Toumi qui s’est rendue en Israël ? S’il se solidarise avec ses « frères palestiniens », pourquoi Ouyahia n’avait rien fait au moment ou les gendarmes algériens tiraient sur ses vrais frères en Kabylie entre 2001 et  2003 alors qu’il était ministre de la justice ? La liste des  traîtrises d’Ouyahia est longue. Très longue même. Il est déjà condamné pas seulement par l’histoire, mais par le passé, le présent et même par le futur.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine