USA: Donald Trump propose de boycotter Starbucks



Le candidat républicain reproche à la compagnie de ne plus utiliser les symboles de la fête de Noël.
 
Le candidat républicain aux élections présidentielles américaines, Donald Trump, a fait son propre commentaire lundi sur la décision de la compagnie Starbucks de ne plus produire des tasses avec les symboles de Noel, rapporte la chaîne CNN. Trump propose de boycotter le géant américain.

“Je possède l’un des magasins Starbucks les plus rentables dans la tour Trump. Peut-être devrions-nous boycotter Starbucks? Je ne sais pas. Sincèrement, je m’en fiche. Ce sera la fin de ce bail, mais qu’importe?”, a lancé Trump devant son audience lundi dans l’Etat de l’Illinois. “Si je deviens président, nous nous dirons tous ‘joyeux noël’ à nouveau, je vous le promets”, a ajouté le candidat.


Les commentaires de Donald Trump, à la veille du débat républicain, sont une nouvelle tentative de gagner les votes des chrétiens évangéliques (une population importante dans les Etats comme l’Iowa ou la Caroline du Sud) disputés avec Ben Carson.

La compagnie américaine avait annoncé qu’elle avait opté pour des tasses rouges sans les symboles de rennes et ornements.

8 candidats au débat

Huit des 15 candidats à l'investiture présidentielle du parti républicain ont passé la sélection pour le quatrième débat de la saison mardi, les têtes d'affiche restant Donald Trump et Ben Carson, ce dernier étant sur la défensive sur son passé.

Le débat, diffusé depuis Milwaukee (Wisconsin, nord) par la chaîne économique Fox Business, commencera à 02H00 GMT mercredi. Quatre autres candidats débattront deux heures avant.
Face à la surabondance de candidats aux primaires, les chaînes ont adopté cet été un format double: un débat principal pour les candidats les mieux placés dans les sondages auprès des électeurs républicains, et un débat secondaire, diffusé avant, pour les derniers.

Mais Fox Business a durci ses critères et seuls huit candidats, au lieu de dix jusqu'à présent, accèderont à la scène principale. Ceux qui n'atteignent pas 1% de moyenne n'auront même pas accès au "petit" débat.
Les primaires commenceront dans un peu moins de trois mois, le 1er février dans l'Iowa (centre) et le 9 février dans le New Hampshire (nord-est). Pour l'instant, les deux outsiders Donald Trump, un milliardaire, et Ben Carson, neurochirurgien à la retraite, monopolisent le haut des sondages. Ils représentent ensemble environ la moitié des intentions de vote des républicains.

Par I24News (avec AFP)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine