USA: quatrième débat houleux entre les candidats républicains


Tous ont condamné la proposition de Trump concernant l'expulsion de 11 millions de clandestins à la frontière
 
Les candidats aux primaires républicaines de 2016 se sont affrontés mardi soir Milwaukee, dans le Wisconsin (nord), parfois vivement, lors d'un quatrième débat centré sur l'économie. Au cours de la dernière confrontation le 28 octobre dernier, Donald Trump et Ben Carson, avaient remporté environ la moitié des intentions de vote des républicains.

Deux des rivaux du milliardaire New-Yorkais Donald Trump, John Kasich et Jeb Bush, se sont montrés très critiques envers lui, affirmant que son programme était irréaliste et créait des divisions.
Donald Trump a été hué alors qu'il essayait de contre-attaquer. Il a notamment réitéré son intention de construire un mur à la frontière américano-mexicaine et d'expulser 11 millions de clandestins; Jeb Bush a répondu que ce n'était "pas possible et contraire aux valeurs américaines."


M. Kasich, le gouverneur de l'Ohio a quant à lui déclaré "nous savons tous que vous ne pouvez pas les ramasser (clandestins ndrl) et les réexpédier à la frontière. C'est un argument stupide. Ce n'est pas un argument d'adulte."

M. Bush, l'ancien gouverneur de Floride, a également condamné cette idée affirmant que ce serait déchirant pour les familles.

Mais Donald Trump a réaffirmé sa proposition soutenant que l'immigration illégale nuisait à l'économie des États-Unis, "on a besoin de frontières. Nous aurons un mur. Ca marchera. Tout ce que vous avez à faire c'est de demander à Israël. Le mur, ça marche, croyez-moi" a t-il déclaré.

A propos de la Syrie, Jeb Bush a dénoncé l'idée de Donald Trump, de laisser les Russes s'attaquer à l'Etat islamique. "Donald a tort", a t-il affirmé, en proposant la création d'une zone d'exclusion aérienne.
lls ont autrement rivalisé de propositions susceptibles de plaire à l'électorat conservateur, la vraie cible des primaires, à commencer par une énorme réduction des impôts.

Le sénateur Ted Cruz a proposé d'abolir le fisc. Le neurochirurgien à la retraite Ben Carson, très populaire chez les protestants évangéliques, souhaite un impôt sur le revenu sur le modèle d'une dîme, un taux unique de 15%.

Tous ou presque veulent sabrer les taux des impôts sur les particuliers et les entreprises, voire supprimer les cotisations sociales.

Le débat était organisé par la chaîne Fox Business. Pour l'instant Donald Trump et Ben Carson sont toujours en tête des sondages. Le prochain débat républicain aura lieu le 15 décembre à Las Vegas.
Samedi soir, le deuxième débat démocrate entre Hillary Clinton et ses deux rivaux se tiendra dans l'Iowa.

Par I24News

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine