Un président handicapé, c’est moins choquant que l’élection de Trump ?

Bouteflika  


ALGERIE (Tamurt) – Les Algériens semblent choqués par l’élection du président Américain Donald Trump. Pourtant, le plus choquant et, surtout, le plus honteux, c’est leur propre président qui est handicapé et qui a même perdu ses facultés mentales depuis plus de cinq ans alors qu’il continue à occuper le poste de chef d’Etat.

II a été même réélu sur un fauteuil roulant. On se demande alors ce qui est choquant lorsqu’un candidat remporte une élection démocratiquement aux USA alors que Bouteflika ne peut même  pas parler ? Les Algériens, à travers les réseaux sociaux, ont exprimé même leur crainte sur l’avenir de la Palestine après l’élection du Trump, alors que leur propre avenir est en péril avec la pérennité du clan de Oujda. Bouteflika est le seul président, à travers l’histoire, à gouverner sur un fauteuil roulant et à ne sortir jamais de chez lui ou de son lit d’hôpital.

Les Algériens ont-ils conscience qu’au moment de l’annonce de l’élection du Trump aux Etats Unis, Bouteflika était dans un état presque comateux dans un hôpital à Grenoble, en France ? Le plus choquant, en effet, c’est le silence des algériens par cette humiliation qui perdure depuis des années. Pis encore, Bouteflika prépare un cinquième mandat. Ould Abbas est chargé de mener, d’ores et déjà, une campagne électorale en sa faveur. Pour les Américains, les algériens n’ont pas à s’inquiéter  sur leur avenir. Ce pays est un pays démocratique. Dans quatre ans, d’autres élections présidentielles sont déjà prévues et ils peuvent choisir celui qu’ils veulent.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec la colonisation de la langue arabe

Les juifs de Libye pourront-ils un jour rentrer chez eux?

Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d’Ansar Dine